La CIBC hausse son dividende

La Banque CIBC a dévoilé mercredi un bénéfice de 1,21 milliard, ou 2,63$ par action, pour le trimestre clos le 31 janvier.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne La Banque CIBC a dévoilé mercredi un bénéfice de 1,21 milliard, ou 2,63$ par action, pour le trimestre clos le 31 janvier.

La Banque CIBC est au milieu d’une restructuration qui entraîne des pertes d’emplois et marque l’arrivée de nouveaux visages à divers postes de haut niveau, dans le but de simplifier la banque.

Le chef de la direction de la banque, Victor Dodig, a dévoilé ces changements mercredi, alors que son institution dévoilait ses plus récents résultats trimestriels et annonçait la nomination de cadres supérieurs. Les résultats financiers comprenaient une dépense de restructuration de 339 millions liée à des indemnités de départ qui ont été versées au premier trimestre, clos le 31 janvier.

« Nous ne prenons pas ces décisions à la légère, mais la restructuration nous aidera à réorienter notre structure de coûts alors que nous simplifions, réinvestissons et positionnons notre banque pour renforcer davantage nos relations avec nos clients », a affirmé M. Dodig. Il a révélé, dans une note adressée au personnel fin janvier, que la banque supprimerait un nombre non précisé de postes alors qu’elle s’efforce de réduire les coûts et d’améliorer l’efficacité. Son nombre d’employés à temps plein pour le premier trimestre était de 45 083, en baisse par rapport à 45 157 le trimestre précédent, mais en hausse par rapport à 43 815 un an plus tôt.

1,21 milliard
C’est le bénéfice affiché par la Banque CIBC pour le trimestre clos le 31 janvier, en hausse par rapport à celui de 1,18 milliard un an plus tôt.

Le ratio d’efficacité de la banque était de 55,5 % à la fin de l’exercice, une amélioration par rapport à 60,4 % en 2015.

La Banque CIBC a dévoilé mercredi un bénéfice de 1,21 milliard, ou 2,63 $ par action, pour le trimestre clos le 31 janvier, en hausse par rapport à celui de 1,18 milliard, ou 2,60 $ par action, un an plus tôt. La provision pour pertes sur mauvaises créances a totalisé 261 millions, en baisse par rapport à celle de 338 millions pour le premier trimestre de l’exercice précédent. Sur une base ajustée, le bénéfice par action a atteint 3,24 $, comparativement à 3,01 $ par action pour le même trimestre un an plus tôt.

La banque a en outre indiqué qu’elle verserait désormais un dividende trimestriel de 1,46 $ par action ordinaire, comparativement à 1,44 $ par action précédemment.