Vent de panique à Wall Street

Wall Street avait déjà terminé nettement dans le rouge vendredi, affectée par les incertitudes persistantes entourant l’épidémie de pneumonie virale.
Photo: Spencer Platt / Getty Images / Agence France-Presse Wall Street avait déjà terminé nettement dans le rouge vendredi, affectée par les incertitudes persistantes entourant l’épidémie de pneumonie virale.

La Bourse de New York s’effondrait à l’ouverture lundi, les investisseurs s’inquiétant d’un ralentissement économique mondial de longue durée avec la forte augmentation des cas liés au coronavirus hors de Chine : le Dow Jones chutait de 3,12 % et le Nasdaq de 4,05 %.

Wall Street avait déjà terminé nettement dans le rouge vendredi, affectée par les incertitudes persistantes entourant l’épidémie de pneumonie virale et des indicateurs décevants sur l’économie américaine : sur l’ensemble de la semaine, le Dow Jones avait perdu 1,4 % et le Nasdaq 1,6 %.

D’autres détails suivront.