Bombardier largue l'A220

Les lots industriels de Bombardier concernant les avions A220 et A330 seront transférés à Airbus, via sa filiale Stelia Aéronautique.
Photo: Pascal Pavani Agence France-Presse Les lots industriels de Bombardier concernant les avions A220 et A330 seront transférés à Airbus, via sa filiale Stelia Aéronautique.

Bombardier vend sa participation résiduelle dans la Société en commandite Airbus Canada à Airbus SE et au gouvernement du Québec.

C’est ce que l’entreprise a annoncé par voie de communiqué peu après minuit.

Ainsi, Airbus détient désormais 75 % d’Airbus Canada et le gouvernement du Québec voit sa participation portée à 25 %. Le gouvernement ne verse pas de contrepartie en espèces dans le cadre de la transaction.

Les lots industriels de Bombardier concernant les avions A220 et A330 seront transférés à Airbus, via sa filiale Stelia Aéronautique, ce qui maintiendra 360 emplois au Québec, toujours selon le communiqué.

Bombardier recevra un montant de 591 millions de dollars US, déduction faite des ajustements, dont 531 millions de dollars US reçus à la clôture, et se libérera à l’avenir de son obligation de financement à l’égard d’Airbus Canada.

Plus de 3 300 emplois Airbus sont assurés au Québec, précise le communiqué.