La Capitale et SSQ fusionnent leurs activités

<p>La Capitale Assurance et services financiers et SSQ Assurance ont annoncé leur intention ferme de regrouper leurs activités.</p>
Photo: Olivier Zuida Le Devoir

La Capitale Assurance et services financiers et SSQ Assurance ont annoncé leur intention ferme de regrouper leurs activités.

Grosse fusion dans le monde de l’assurance au Québec. La Capitale et SSQ se regroupent pour devenir la plus importante mutuelle d’assurance au Canada, avec 4700 employés et 3,5 millions de membres et clients.

La Capitale Assurance et services financiers et SSQ Assurance ont annoncé leur intention ferme de regrouper leurs activités. Le regroupement projeté se fera sur une base d’égal à égal. « La Capitale et SSQ Assurance sont deux entreprises de taille similaire et aux activités complémentaires. Entre autres, La Capitale occupe une place importante dans le secteur de l’assurance de dommages alors que SSQ se démarque en assurance collective », lit-on dans le communiqué.

La Capitale compte près de 2700 employés et comptabilise un actif sous gestion de 7,4 milliards. Pour sa part, SSQ emploie 2000 personnes et coiffe un actif sous gestion de 12 milliards. Les actifs sous gestion combinés s’élèveront donc à quelque 20 milliards et la valeur des primes consolidées, à 5 milliards.

Direction

Lorsque la nouvelle entité sera formée, il est prévu que Jean St-Gelais siégera à titre de président du conseil d’administration et que Jean-François Chalifoux en sera le président-directeur général. M. St-Gelais est actuellement président du conseil et chef de la direction de La Capitale alors que M. Chalifoux occupe les fonctions de p.-d.g de SSQ Assurance.

« Ensemble, nous pourrons mieux faire face aux enjeux de compétitivité, de polyvalence, de main-d’oeuvre et de technologies d’aujourd’hui », a souligné Jean-François Chalifoux, qui ajoute que « nos deux entreprises sont en excellente santé financière ». « Dans le contexte d’évolution rapide du monde de l’assurance, l’alliance La Capitale-SSQ Assurance est apparue comme l’avenue la plus prometteuse pour nos deux organisations. C’est un positionnement stratégique », a ajouté Jean St-Gelais.

La semaine dernière, le Mouvement Desjardins faisait l’acquisition d’un portefeuille de 6376 prêts hypothécaires du marché résidentiel auprès de La Capitale, la valeur des prêts totalisant plus de 900 millions. Desjardins est déjà le chef de file du prêt hypothécaire au Québec, avec une part de marché d’environ 40 %.