Rendement de 7% sur 12 mois pour Fondaction

Au 30 novembre, Fondaction coiffait un actif net de 2,4 milliards, en hausse de 9,1% par rapport au 31 mai.
Photo: Pedro Ruiz Archives Le Devoir Au 30 novembre, Fondaction coiffait un actif net de 2,4 milliards, en hausse de 9,1% par rapport au 31 mai.

Fondaction a dégagé un rendement de 7 % sur 12 mois, de 4,3 % au premier semestre de l’exercice, poussant l’action à 12,67 $.

Au cours du premier semestre de l’exercice 2019-2020, clos le 30 novembre, Fondaction a inscrit un rendement de 4,3 %. Plus en détail, les investissements en capital de développement de 1,2 milliard, excluant les engagements, ont généré un rendement semestriel de 4,9 %, alors que sur les marchés financiers l’ensemble du portefeuille des autres investissements a dégagé un rendement de 6,3 %.

Au 30 novembre, Fondaction coiffait un actif net de 2,4 milliards, en hausse de 9,1 % par rapport au 31 mai. Le nombre d’actionnaires est passé de 170 631 à 175 395 dans l’intervalle. L’institution ajoute qu’en tenant compte des crédits d’impôt appliqués selon les périodes, et ce, sans considérer l’avantage que peut procurer la déduction pour REER, un actionnaire ayant souscrit à Fondaction par épargne systématique a bénéficié de l’équivalent du rendement composé annuel de 13,4 % pour une période de 10 ans au 30 novembre 2019. Le crédit d’impôt se chiffre à 35 %.

Empreinte carbone

« Ces résultats démontrent qu’il est possible d’être un acteur positif, entièrement engagé dans la transition vers une économie plus équitable pour les personnes et plus sobre en carbone, tout en dégageant, en même temps, de bons rendements », a déclaré Geneviève Morin, p.-d.g. de Fondaction. Mesurant son impact carbone en utilisant une méthodologie basée sur la norme ISO 14064-2, « la firme Oxia Initiative a évalué que les projets d’impact dans lesquels Fondaction a investi dans l’intention de contribuer à la lutte contre les changements climatiques ont permis d’éviter l’émission de plus de 935 000 tonnes équivalent de CO2 dans l’atmosphère du 1er juin 2018 au 31 mai 2019, ce qui revient à éviter la présence de 250 000 voitures sur les routes en un an »,

Fondaction était soumise à un plafond limitant à 280 millions de dollars ses émissions d’actions en 2019-2010. Elle a dû cesser les cotisations par montant forfaitaire le 17 décembre, maintenant la souscription par mode d’épargne systématique.