L’excédent commercial de la Chine vis-à-vis des États-Unis a diminué en 2019

Sur l’ensemble de 2019, les importations totales de la Chine ont reculé (–2,8% sur un an).
Photo: Chinatopix via Associated Press Sur l’ensemble de 2019, les importations totales de la Chine ont reculé (–2,8% sur un an).

La nouvelle devrait ravir Donald Trump : la Chine a annoncé mardi que son excédent commercial vis-à-vis des États-Unis, objet de vives tensions bilatérales, avait chuté de 8,5 % en 2019, dans un contexte de guerre commerciale.

L’annonce survient juste avant la signature prévue mercredi à Washington d’un accord préliminaire très attendu entre les deux puissances, qui se livrent bataille depuis près de deux ans à coups de droits de douane punitifs. Donald Trump avait déclenché les hostilités en 2018 avec notamment pour objectif de rééquilibrer le commerce bilatéral, provoquant des représailles de Pékin et l’inquiétude des marchés mondiaux.

 
295,8 G$
C’est l’excédent commercial, en dollars américains, de la Chine vis-à-vis des États-Unis en 2019. En 2018, il était de 323 milliards $US.

En 2019, des marchandises chinoises d’un montant de 418,5 milliards $US ont traversé la frontière américaine, contre 122,7 milliards dans l’autre sens, selon l’Administration chinoise des douanes. L’excédent commercial de la Chine vis-à-vis des États-Unis s’est ainsi établi à 295,8 milliards, contre 323 milliards l’année précédente. Sur le seul mois de décembre, il s’élève à 23,2 milliards, une baisse par rapport à novembre (24,6 milliards) et octobre (26,4 milliards).

Selon Washington, la Chine s’est engagée dans l’accord commercial préliminaire à acheter pour 200 milliards de dollars de biens américains — dont des produits agricoles représentant 40 à 50 milliards. Le gouvernement Trump doit continuer toutefois d’imposer des droits de douane punitifs de 25 % sur des produits chinois représentant 250 milliards de dollars d’importations annuelles.

Au total, le volume des biens échangés par la Chine en 2019 a légèrement baissé sur un an. L’excédent commercial du géant asiatique avec le reste du monde, stable, s’est lui établi à 421,5 milliards de dollars. Sur l’ensemble de 2019, les importations totales de la Chine ont reculé (–2,8 % sur un an), tandis que les exportations ont légèrement progressé (+0,5 %).