Bell se dote d’une nouvelle direction

La direction québécoise de Bell sera occupée par Karine Moses, qui conserve également ses fonctions de présidente, Bell Média Québec.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne La direction québécoise de Bell sera occupée par Karine Moses, qui conserve également ses fonctions de présidente, Bell Média Québec.

Le nouveau président et chef de la direction de BCE, Mirko Bibic, a constitué l’équipe de haute direction de Bell Canada. Au Québec, la direction sera occupée par Karine Moses.

Le géant des télécommunications BCE a confirmé lundi la nomination de Mirko Bibic au poste de président et chef de la direction, devenu vacant après le départ à la retraite de George Cope. M. Bibic, qui occupe également le poste de président et chef de la direction de Bell Canada, s’est joint à l’équipe Bell en 2004 à titre de premier vice-président, Affaires réglementaires, pour devenir chef d’exploitation de l’entreprise avant sa nouvelle nomination. « Les connexions quasi instantanées de la fibre optique et du service 5G à venir, ainsi que les perspectives qu’offrent l’Internet des objets, l’intelligence artificielle et les nouvelles plateformes de contenu entraîneront des occasions sans précédent pour les consommateurs, les entreprises et les collectivités. Le rôle de l’équipe Bell est de promouvoir l’expérience client dans un nouveau monde de possibilités en matière de communication », a-t-il souligné, dans un communiqué.

Pour ce faire, des changements ont été apportés à la haute direction de l’entreprise. Précédemment président de Bell Mobilité, Blaik Kirby devient président de groupe, Bell Mobilité, services résidentiels et petites entreprises. Claire Gillies prend le relais à titre de présidente, Bell Mobilité. Entrée chez Bell en 2000, elle était auparavant première vice-présidente, vente au détail, de la filiale en téléphonie cellulaire.

Pour sa part, la direction québécoise de Bell sera occupée par Karine Moses, qui conserve également ses fonctions de présidente, Bell Média Québec. Oeuvrant au sein de l’entreprise depuis 1997, elle succède à Martine Turcotte, qui a pris sa retraite après 31 ans chez Bell. Un de ses premiers gestes a été d’annoncer l’arrivée de Suzanne Landry au poste de vice-présidente, Développement de contenu et programmation de langue française, chez Bell Media. Journaliste de formation, Mme Landry a passé les six dernières années à titre de responsable du portefeuille des chaînes spécialisées de divertissement de Québecor, poursuit le communiqué.