Walmart s’attend à une bonne période des Fêtes

Les ventes en ligne ont bondi de 41% lors du trimestre écoulé, soit le meilleur trimestre de Walmart depuis le début de l’année.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir Les ventes en ligne ont bondi de 41% lors du trimestre écoulé, soit le meilleur trimestre de Walmart depuis le début de l’année.

Walmart a envoyé jeudi des signaux positifs aux marchés financiers sur la santé de la consommation à l’approche des fêtes de fin d’année en affirmant s’attendre à une « bonne saison » malgré la guerre commerciale et les tensions géopolitiques qui pèsent sur la croissance mondiale.

« Nous nous préparons à une bonne saison des Fêtes », a déclaré le directeur général, Doug McMillon. Les achats des fêtes de fin d’année débutent aux États-Unis le 29 novembre avec les grosses promotions du Black Friday, au lendemain de la fête de Thanksgiving. Le groupe, qui revendique 11 300 supermarchés et hypermarchés répartis dans 27 pays, s’attend à une croissance « légère » de son bénéfice annuel comparativement à une « légère baisse » il y a trois mois.

Résultats trimestriels

L’optimisme du groupe de l’Arkansas repose sur les consommateurs américains, dont les dépenses permettent de contrebalancer les difficultés rencontrées hors des États-Unis. Les ventes des magasins comparables ont augmenté de 3,2 % aux États-Unis au troisième trimestre. À l’international, la hausse n’a été que de 1,3 %, un chiffre qui « reflète des conditions difficiles dans plusieurs marchés », a expliqué M. McMillon. Walmart a dégagé un bénéfice net de 3,3 milliards au troisième trimestre de son exercice décalé clos le 31 octobre, en hausse de 92,3 %, pour un chiffre d’affaires de 127,99 milliards (+2,5 %). Le président Donald Trump a aussitôt salué ces « bons chiffres », soulignant qu’ils montrent qu’il n’y a pas d’impact négatif des tarifs douaniers, lesquels, à l’inverse, « apportent des milliards de dollars au Trésor ».

Les ventes en ligne ont bondi de 41 % lors du trimestre écoulé, soit leur meilleur trimestre depuis le début de l’année, et c’est davantage que l’objectif de 37 % que s’était fixé Walmart pour 2019-2020.