Le sans-fil de Bell est bien positionné

Le chef de la direction de BCE, George Cope
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Le chef de la direction de BCE, George Cope

La division des services sans fil de Bell a accueilli un nombre record d’abonnés au troisième trimestre et elle se trouve dans une situation concurrentielle enviable face aux changements que connaît son secteur, comme les nouveaux forfaits de données illimitées et les options de financement d’appareils, ont estimé jeudi les dirigeants de Bell Canada Entreprises (BCE).

Le chef de la direction de BCE, George Cope, qui doit prendre sa retraite en janvier, a ouvert sa dernière conférence téléphonique trimestrielle avec une longue liste de données favorables pour la division des services sans fil de Bell, notamment une amélioration des revenus par utilisateur et des marges. « Nous avons manifestement eu un très, très fort troisième trimestre du point de vue du sans-fil. Il s’agit du troisième trimestre le plus solide jamais enregistré, avec un ajout net de 204 000 abonnés au cours du trimestre, soit environ 15 % », a affirmé M. Cope.

5,98 milliards
Ce sont les revenus de BCE au troisième trimestre, en hausse par rapport à ceux de 5,88 milliards de l’an dernier.

La société de télécommunications et de médias a également indiqué qu’elle était sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs financiers pour l’exercice 2019, ce qui contraste avec les perspectives réduites annoncées la semaine dernière par son concurrent Rogers Communications.

Au cours du trimestre, BCE a ajouté 127 172 clients aux services postpayés et 76 895 clients aux services prépayés. Mirko Bibic, qui succédera à M. Cope au poste de grand patron, a ajouté que le secteur des services filaires de Bell, qui comprend les lignes téléphoniques résidentielles et professionnelles, avait ajouté 58 000 abonnés à Internet et 32 000 abonnés à ses services de télévision par Internet.

Les produits d’exploitation de BCE se sont établis à 5,98 milliards, en hausse par rapport à ceux de 5,88 milliards de l’an dernier. Les trois secteurs d’activité de l’entreprise ont affiché une croissance — notamment une hausse de 3,5 % dans le sans-fil et une croissance de 2,7 % chez Bell Média. Sur une base ajustée, BCE a réalisé un bénéfice de 820 millions, soit 91 ¢ par action, pour le trimestre clos le 30 septembre, en baisse par rapport à celui de 861 millions, ou 96 ¢ par action, du même trimestre de l’exercice précédent.