La Banque du Canada laisse son taux directeur inchangé à 1,75%

Stephen Poloz, gouverneur de la Banque du Canada, et la vice-gouverneure, Carolyn Wilkins
Photo: Sean Kilpatrick Archives La Presse canadienne Stephen Poloz, gouverneur de la Banque du Canada, et la vice-gouverneure, Carolyn Wilkins

La Banque du Canada a maintenu son taux directeur à son niveau actuel, mercredi, ce qui fait du pays une exception alors que d’autres banques centrales ont déjà commencé à agir en raison de la détérioration des conditions économiques mondiales.

L’équipe du gouverneur Stephen Poloz a toutefois prévenu que la résilience de l’économie canadienne sera de plus en plus mise à l’épreuve en raison des tensions commerciales et de l’incertitude persistante dans le commerce international.

La décision de la banque centrale de maintenir le taux à 1,75 % était largement attendue par les marchés. Le taux directeur de la Banque du Canada est au même niveau depuis un peu plus d’un an.

La banque a signalé que les perspectives mondiales continuaient de se dégrader depuis l’été et que le Canada en ressent les effets. À son avis, la croissance économique devrait atteindre 1,5 % en 2019 avant de passer à 1,7 % l’an prochain et à 1,8 % en 2021.

La Banque du Canada a noté que l’économie nationale s’était montrée résiliente dans plusieurs domaines. Le marché de l’emploi est resté vigoureux, les salaires ont progressé dans certaines régions et l’activité du marché immobilier a progressé dans la plupart des marchés.