Le PIB canadien est resté inchangé en juillet

La baisse dans la production de biens a été contrebalancée par la hausse dans les services.
Photo: Jason Franson Archives La Presse canadienne La baisse dans la production de biens a été contrebalancée par la hausse dans les services.

La croissance économique au Canada a fait du surplace en juillet, en raison d’un ralentissement du secteur pétrolier et gazier attribuable à la fermeture de certaines installations de production, au large des côtes de Terre-Neuve-et-Labrador, pour des travaux d’entretien.

Le produit intérieur brut réel du pays est resté pratiquement inchangé en juillet, a indiqué mardi Statistique Canada, la faiblesse de l’extraction de pétrole et de gaz naturel ayant eu le dessus sur les gains des industries de services.

Les économistes tablaient sur une croissance de 0,1 %, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

« C’était un mélange de hauts et de bas pour l’économie en juillet, mais il semble clair que toute reprise de la croissance à partir de maintenant ne sera probablement que le résultat, pour une courte période, du retour de la production de pétrole à des niveaux plus normaux », a observé Royce Mendes, économiste principal chez Marchés mondiaux CIBC.

La stabilité de juillet fait suite à une croissance annualisée de 3,7 % pour le deuxième trimestre, ce qui était la plus forte progression trimestrielle de l’économie canadienne en deux ans.

Dans l’ensemble, les industries productrices de biens ont chuté de 0,7 % en juillet, le secteur de l’extraction minière, de l’exploitation en carrière et de l’extraction de pétrole et de gaz naturel ayant enregistré une baisse de 3,5 %. C’était sa plus forte baisse depuis mai 2016.

L’extraction de pétrole et de gaz naturel a chuté de 3,0 % en juillet, l’extraction excluant les sables bitumineux ayant reculé de 4,7 % tandis que celle des sables bitumineux a chuté de 1,0 %.

Le secteur de la construction a également chuté de 0,7 % en juillet, tandis que celui de la fabrication a légèrement reculé, de 0,1 %.

Selon Statistique Canada, les industries productrices de services ont progressé de 0,3 % en juillet, tandis que le secteur du commerce de gros a progressé de 1,1 %.

L’activité des grossistes en biens personnels et ménagers a augmenté de 5,5 %, tandis que celle des grossistes en véhicules automobiles et en pièces de véhicules automobiles a progressé de 3,9 %.