Un indice boursier Trump

Selon J.P. Morgan, l’indice, dont le nom rappelle le fameux gazouillis («covfefe») de Trump, montre que les messages du président expliquent une «fraction mesurable» de la volatilité.
Photo: J. David Ake Associated Press Selon J.P. Morgan, l’indice, dont le nom rappelle le fameux gazouillis («covfefe») de Trump, montre que les messages du président expliquent une «fraction mesurable» de la volatilité.

Les marchés financiers sont devenus si fascinés par les tweets du président Donald Trump que J.P. Morgan a créé un indice pour aider à évaluer la volatilité qu’ils engendrent.

Les stratèges de la banque ont développé l’indice « Volfefe » en mesurant quels messages de M. Trump sur Twitter avaient provoqué de fortes fluctuations des rendements du Trésor, l’un des marchés les plus suivis au monde, qui influence les prix des actions et de presque tous les autres investissements. Selon J.P. Morgan, l’indice, dont le nom rappelle le fameux gazouillis (« covfefe ») de Trump, montre que les messages du président expliquent une « fraction mesurable » de la volatilité, en particulier sur le marché des taux à plus court terme. Ceux qui ont la plus grande influence sur le marché se concentrent sur le commerce et la Réserve fédérale, et J.P. Morgan ajoute qu’ils incluent souvent les mots « Chine », « milliards » et « excellents ».

Par exemple, le 1er août, M. Trump a publié un gazouillis à 13 h 26, annonçant qu’il étendrait les tarifs à pratiquement toutes les importations chinoises. Les prix d’à peu près tout, des bons du Trésor aux actions, en passant par l’or, ont effectué un virage en « U » immédiatement après l’annonce.