Nouveau plancher historique du chômage au Québec

Depuis quelques années déjà le taux de chômage au Québec est en baisse, passant de 10%-12% il y a quelques décennies, à moins de 5% aujourd'hui.
Photo: Agence France-Presse Depuis quelques années déjà le taux de chômage au Québec est en baisse, passant de 10%-12% il y a quelques décennies, à moins de 5% aujourd'hui.

Le taux de chômage a peu varié au Québec en août, s’établissant à 4,7 %, le plus bas depuis que des données comparables sont devenues disponibles en 1976, et le plus bas parmi toutes les provinces canadiennes le mois dernier.

L’emploi a progressé de 20 000 ; des hausses ont été observées dans un certain nombre de secteurs, particulièrement dans la finance, les assurances et les services immobiliers et de location.

Dans l'ensemble du Canada, le taux s’est maintenu à 5,7 % en raison d’une augmentation du nombre de personnes actives sur le marché du travail, selon Statistique Canada.

L’emploi a progressé de 81 000 en août au pays, principalement dans le travail à temps partiel. La majeure partie de l’augmentation de l’emploi en août au pays a été observée au Québec et en Ontario.

L’emploi en Ontario a progressé de 58 000 en août et le taux de chômage a peu varié, s’établissant à 5,6 %.

Au Nouveau-Brunswick, 2300 personnes de plus travaillaient en août et le taux de chômage a peu varié, se fixant à 8,6 %.

À l’Île-du-Prince-Édouard, le taux de chômage a augmenté, passant de 8,4 à 8,9 %. Il a aussi progressé en Nouvelle-Écosse, de 7,4 à 7,9 %.