Huawei dévoile son concurrent d’Android

Huawei pourrait avoir du mal à convaincre des consommateurs hors de Chine de choisir ses téléphones.
Photo: Fred Dufour Agence France-Presse Huawei pourrait avoir du mal à convaincre des consommateurs hors de Chine de choisir ses téléphones.

Le géant chinois des télécoms Huawei, menacé de perdre son accès à Android du fait des sanctions américaines, a dévoilé vendredi un nouveau système d’exploitation qui doit équiper ses téléphones portables et « apporter davantage d’harmonie » au monde.

Le système, baptisé « HarmonyOS », a été présenté par le directeur général, Richard Yu, lors d’une conférence des développeurs du groupe à Dongguan. Il est destiné à équiper les différents types d’appareils de la marque au sein d’un même « écosystème ». « Nous voulons apporter davantage d’harmonie […] dans le monde », a commenté M. Yu, dans le contexte où Huawei est placé sur une liste noire par les États-Unis, qui le soupçonnent d’espionnage au profit de Pékin, ce qu’il dément.

Le groupe s’est toujours publiquement défendu de vouloir remplacer Android sur ses téléphones par un système d’exploitation maison, mais affirme y être contraint par les sanctions américaines. « Si nous ne pouvons plus l’utiliser, nous pourrons faire passer toutes nos applis sur HarmonyOS », a déclaré Richard Yu. « Nous pourrions le faire immédiatement mais notre priorité reste de continuer à utiliser l’écosystème Android », a-t-il assuré, qualifiant par ailleurs Google de « très bonne entreprise ».

Les spécialistes de la technologie estiment toutefois que la tâche est loin d’être accomplie pour Huawei. « Il y a beaucoup de grandes promesses, mais ce sera un défi encore plus grand de construire un écosystème d’applications capable de rivaliser avec Android », juge The Verge, un site américain qui suit l’actualité technologique. Et sans l’accès à la version complète d’Android, aux populaires services de Google, sans parler des multiples applications offertes sur Google Play, Huawei pourrait avoir du mal à convaincre des consommateurs hors de Chine de choisir ses téléphones.