Groupe Mach s’invite au mariage Air Canada–Transat

Groupe Mach a toujours les yeux sur Transat A.T. et n’a pas l’intention de lâcher le morceau.
Photo: Getty Images Groupe Mach a toujours les yeux sur Transat A.T. et n’a pas l’intention de lâcher le morceau.

Groupe Mach ne lâche pas prise. Le promoteur immobilier revient avec une proposition d’achat à 14 $ l’action visant cette fois 19,5 % des actions classe B de Transat A.T.. L’« initiateur » mise sur la réticence d’actionnaires à répondre favorablement à l’offre à 13 $ l’action d’Air Canada, qui repose sur l’obtention des deux tiers des actions. En réaction, Transat invite les actionnaires à attendre.

Mach prend soin de préciser qu’elle ne vise aucunement l’acquisition de plus de 19,9  % des actions afin que son offre ne réponde pas à la définition d’offre publique d’achat. « Mach n’a pas l’intention de présenter une offre publique d’achat hostile officielle visant la totalité des actions avec droit de vote. Elle ne présentera pas de « proposition supérieure » tant que le conseil actuel de Transat est en place. »

Sa motivation avouée est d’empêcher « l’arrangement proposé » par le voyagiste intégré. Le processus de vente entrepris par le conseil d’administration de Transat « présente des lacunes à plusieurs égards, plus particulièrement en ce qui a trait au défaut du conseil de Transat de répondre à Groupe Mach ou de discuter avec elle de sa proposition supérieure datée du 25 juin 2019 au prix de 14 $ », insiste Mach dans son communiqué.

Sur ce point, Transat dit dans sa circulaire de sollicitation que la lettre d’intention de Mach « renfermait plusieurs conditions, dont l’obtention d’un financement de 120 millions venant d’Investissement Québec, et ne contenait aucun engagement de soutien ni de preuve d’un niveau de liquidité suffisant pour mener à bien la transaction. »

Si son projet aboutit, « Mach a l’intention de collaborer avec les autres parties prenantes et actionnaires pour promouvoir une gouvernance, une responsabilisation de la direction et un rendement financier accrus dans l’optique de maximiser le rendement pour les actionnaires .» Elle assure détenir les 97 millions nécessaires à l’achat des 6,9 millions d’actions convoitées.

L’offre de Mach est notamment liée à l’obtention des procurations lui permettant d’exercer les droits de vote rattachés aux actions achetées lors de l’assemblée des actionnaires de Transat, le 23 août.

« J’ai discuté avec des actionnaires importants et on a un appui», a déclaré à La Presse canadienne le président du promoteur immobilier, Vincent Chiara, sans nommer ces actionnaires. Pour un le cabinet Letko Brosseau, qui retient un peu moins de 20 % de Transat, a déjà manifesté sa dissidence, estimant trop faible le prix offert par Air Canada.

En réaction, Transat indique que le Comité spécial de son conseil d’administration en examine les termes. Les actionnaires sont priés de «ne prendre aucune mesure» à l’égard de l’offre et de «ne pas déposer leurs actions» avant qu’une recommandation officielle soit formulée. Ils seront avisés au moyen d’un communiqué de presse.