Groupe Mach s’entend avec Québec et retire une condition de l’offre sur Transat

L’entente d’exclusivité accordée par Transat à Air Canada prend fin mercredi.
Photo: Getty Images L’entente d’exclusivité accordée par Transat à Air Canada prend fin mercredi.

Sans plus de détails, Groupe Mach a annoncé mardi la signature d’une convention non contraignante avec Québec. Le promoteur immobilier retire ainsi une condition liée au financement à sa proposition d’acquérir les actions de Transat A.T.

À la veille de l’expiration de l’entente d’exclusivité accordée par Transat à Air Canada, Groupe Mach indique avoir déposé une version amendée de sa proposition au conseil d’administration du voyagiste québécois « dans laquelle sont retirées, notamment, les conditions relatives au financement du gouvernement du Québec et la signature d’une convention de soutien et de dépôt d’actions entre Mach, le Fonds de solidarité FTQ et la Caisse de dépôt et placement du Québec. »

Dans sa proposition initiale, Mach offrait à ces institutions de « rouler » leurs actions actuelles dans une Transat redevenue privée. Le promoteur comptait également sur l’appui d’Investissement Québec (IQ) chiffré à 120 millions, soit plus de 20 % de la valeur de 528 millions accolée à son offre, au prix unitaire de 14 $ l’action. L’idée d’offrir à la société d’État une contrepartie en actions apparaissait dans les cartes. Mardi, un courriel envoyé à l’attaché de presse du ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon est demeuré sans réponse. Chez IQ, la directrice principale des affaires publiques, Isabelle Fontaine, a précisé qu’IQ « ne discute pas publiquement des pourparlers qu’elle a, ou pourrait avoir, avec cet acheteur potentiel, le cas échéant ».

Mach accompagne sa proposition amendée de conditions prévoyant « la terminaison par Transat de son processus de vente actuel avec Air Canada avant la signature d’une entente définitive d’acquisition ». Et « la signature d’une entente de confidentialité entre Mach et Transat prévoyant une période de 30 jours pour compléter une vérification diligente et signer une entente définitive ».

Voulant à l’évidence faire un clin d’oeil à Air Canada, qui a chiffré son offre potentielle à 13 $ l’action, ni Mach, ni son partenaire hôtelier TM Grupo Inmobiliario et leurs filiales « n’exercent aucune activité au Canada parmi les secteurs d’activités et/ou les domaines d’opération actuels de Transat […] Mach conservera la totalité des activités et des opérations actuelles de Transat », peut-on lire dans le communiqué.