Perte pour la SQDC, faible profit pour la SAQ

La Société québécoise du cannabis a généré des ventes de 71 millions.
Photo: Martin Ouellet-Diotte Agence France-Presse La Société québécoise du cannabis a généré des ventes de 71 millions.

Au terme de son premier exercice financier, qui n’a pas été complet, la Société québécoise du cannabis (SQDC) a généré des ventes de 71 millions, mais a affiché une perte de 4,9 millions qui sera épongée par Québec.

Entre le 12 juin 2018 et le 30 mars dernier, la SQDC a affirmé que les charges nettes ont atteint 18,1 millions au cours de l’exercice, un montant qui tient compte des frais de démarrage « non récurrents » de 4,9 millions. En excluant cette charge, on aurait terminé à « l’équilibre financier », souligne le communiqué. Elle prévoit d’atteindre la rentabilité au cours du prochain exercice, indiquant que le bénéfice anticipé dans le dernier budget était de 20 millions, une somme à laquelle on devrait ajouter 62 millions de recettes générées grâce aux taxes et aux droits d’accise.

Pour sa part, la Société des alcools du Québec (SAQ) a affiché mercredi un bénéfice net en baisse de 5,4 % pour son quatrième trimestre, alors que ses revenus ont diminué de 6,2 % au cours de cette période. Le profit net s’est établi à 191,5 millions pour la période close le 30 mars, alors qu’il avait été de 202,5 millions pour la même période un an plus tôt. Les revenus trimestriels sont passés de 674,2 millions l’an dernier à 632,2 millions au plus récent trimestre. Exprimées en volume, les ventes de vins et de spiritueux ont diminué par rapport à l’an dernier, pendant que celles de bières, de cidres et de boissons panachées ont progressé.

Pour l’ensemble de l’exercice, la SAQ a affiché un bénéfice net de 1,15 milliard, en hausse de 2,9 % par rapport à celui de l’exercice précédent. Ce résultat est entièrement remis, sous forme de dividende, à son unique actionnaire, le ministre des Finances. La société d’État a souligné que l’exercice qui s’est terminé à la fin de mars comptait une semaine d’exploitation de moins que l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires annuel de la SAQ a avancé de 1,4 % à 3,29 milliards, tandis que les volumes de vente pour l’ensemble des catégories de produits ont diminué de 0,8 %, pour se situer à 208,7 millions de litres.