Thomas Cook sanctionné en Bourse

L’action Thomas Cook dégringole jeudi à la Bourse de Londres, touchant en séance un plus bas depuis novembre 2012. Le voyagiste a fait savoir que les incertitudes économiques et politiques affecteraient ses bénéfices cet été, relève l’agence Reuters. Le premier voyagiste européen a vu sa perte se creuser au premier semestre, en raison notamment d’une lourde dépréciation liée à la fusion avec MyTravel en 2007. Thomas Cook a ajouté que la hausse des coûts des carburants, d’hôtellerie et des dépenses commerciales aurait un impact sur son résultat d’exploitation annuel. Le voyagiste ajoute avoir reçu de multiples offres pour sa compagnie aérienne allemande Condor. « La question qui se pose à présent est de savoir si Fosun — actionnaire à hauteur de 17 % — va se décider à intervenir », remarque Neil Wilson, chef analyste de Markets.com. Toujours selon Reuters, « une fois que la compagnie aérienne aura été vendue, un obstacle majeur à une offre publique d’achat du groupe chinois aura été levé. »