Pages Jaunes renoue avec les profits

Pages Jaunes se concentre désormais sur les services de marketing et de médias numériques et traditionnels pour petites et moyennes entreprises.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir Pages Jaunes se concentre désormais sur les services de marketing et de médias numériques et traditionnels pour petites et moyennes entreprises.

Pages Jaunes a renoué avec les profits au premier trimestre de 2019 en affichant mercredi un bénéfice de 12,7 millions, même si le groupe de solutions de marketing et de médias numériques a vu ses revenus diminuer de 34,2 % dans la foulée de la cession de plusieurs de ses activités l’an dernier. L’entreprise montréalaise a fait état d’un bénéfice par action de 45 ¢ pour le trimestre clos le 31 mars, ce qui se compare à une perte de 919 000 $, ou de 3 ¢ par action, pour la même période un an plus tôt. Pages Jaunes a attribué l’amélioration de son résultat net à une baisse de la dotation aux amortissements et à une baisse des frais de restructuration et autres charges.

Le chiffre d’affaires trimestriel s’est établi à 104,8 millions, en regard de celui de 159,3 millions du premier trimestre de l’exercice précédent. Les produits de ses activités poursuivies sont passés de 127,8 millions l’an dernier à 103,7 millions au plus récent trimestre, ce que l’entreprise a expliqué par le recul de ses médias numériques et médias imprimés à marge plus élevée. L’entreprise s’est départie l’an dernier de Juice Mobile, RedFlagDeals.com, Pages Jaunes Immobilier, DuProprio/ComFree, Totem et Western Media Group.

Pages Jaunes se concentre désormais sur les services de marketing et de médias numériques et traditionnels pour petites et moyennes entreprises. Ceux-ci comprennent notamment le positionnement prioritaire en ligne et mobile, la syndication de contenu, des solutions de moteurs de recherche, la réalisation de sites Web, la gestion de campagnes sur les médias sociaux, un service d’affichage numérique ainsi que la production vidéo et la publicité imprimée.

La société continue également d’exploiter le service d’annuaire numérique 411.ca, ainsi que les fameux annuaires imprimés qui portent son nom.