Panama Papers: 22 États ont récupéré 1,2 milliard

La mise au jour par la presse internationale d'un vaste système d’évasion fiscale orchestré par Mossack Fonseca, un discret cabinet d’avocats créé à Panama,<br />
mobilise depuis trois ans la justice dans plusieurs pays.
Photo: Rodrigo Arangua Agence France-Presse La mise au jour par la presse internationale d'un vaste système d’évasion fiscale orchestré par Mossack Fonseca, un discret cabinet d’avocats créé à Panama,
mobilise depuis trois ans la justice dans plusieurs pays.

Trois ans après le scandale des Panama Papers, les 22 États concernés par ce tentaculaire scandale d’évasion fiscale ont à ce jour réussi à recouvrer 1,2 milliard de dollars, a annoncé mercredi le consortium d’enquête à l’origine des révélations.

Numéro un sur le podium, le fisc britannique a collecté auprès des fraudeurs 252 millions, suivi de l’Allemagne (183 millions). En France, les enquêtes lancées à la suite du scandale ont permis de récupérer 149 millions de dollars. Le chiffre total est « susceptible d’augmenter », note le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) dans un communiqué.

5
C’est le nombre d’enquêtes criminelles en cours au Canada liées aux Panama Papers.

« Les Panama Papers n’auront pas seulement permis aux gouvernements de retrouver des fonds cachés […], ils auront également permis, à plus long terme, de modifier les comportements et l’attitude des citoyens », se félicite le consortium dans ce bilan d’étape.

La mise au jour par la presse internationale du scandale des Panama Papers, un vaste système d’évasion fiscale orchestré par Mossack Fonseca, un discret cabinet d’avocats créé à Panama, mobilise depuis trois ans la justice dans plusieurs pays. L’enquête, réalisée par une centaine de journaux, a révélé la présence dans des paradis fiscaux d’avoirs détenus notamment par 140 responsables politiques, stars du football ou milliardaires, suscitant une onde de choc mondiale.

Lundi, l’Agence du revenu du Canada (ARC) disait avoir identifié près de 900 personnes et sociétés canadiennes dans les Panama Papers et cinq enquêtes criminelles sont en cours, mais aucune accusation n’a encore été portée jusqu’à maintenant. À ce jour, 894 Canadiens — des particuliers, des sociétés et des fiducies — ont été identifiés dans les documents et 525 d’entre eux ont vu leurs dossiers examinés par l’ARC. L’agence dit avoir réalisé 116 vérifications, ce qui a généré plus de 15 millions en impôts et pénalités.

Les Panama Papers n’auront pas seulement permis aux gouvernements de retrouver des fonds cachés […], ils auront également permis, à plus long terme, de modifier les comportements et l’attitude des citoyens

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, a indiqué que le gouvernement s’employait à pourchasser les fraudeurs fiscaux à l’étranger, évoquant deux mandats de perquisition exécutés la semaine dernière dans une affaire présumée de 77 millions, tirée d’informations contenues dans les Panama Papers.

Avec La Presse canadienne