Plus d’autobus électriques

Un nouveau rapport d’un groupe de réflexion sur les énergies vertes réclame une augmentation des investissements dans les autobus électriques. Cette démarche permettrait à la fois de réduire les émissions de gaz polluants et de stimuler le secteur canadien de la construction de ces véhicules, qui connaît une croissance. Selon le document de Clean Energy Canada, même si le pays est l’un des principaux constructeurs d’autobus électriques, les autorités de transport en commun du Canada accusent un retard à ce chapitre par rapport à leurs pairs internationaux. Plusieurs villes canadiennes ont fixé des cibles de parcs entièrement alimentés à l’énergie renouvelable, mais à un horizon long. Ainsi, Montréal vise 2040, alors que Toronto et Vancouver ciblent 2042 et 2050 respectivement.