Doug Ford plafonne les salaires chez Hydro One

Le gouvernement de Doug Ford imposera un seuil maximal pour les salaires des dirigeants du distributeur d’électricité de la province. Le ministre de l’Énergie Greg Rickford a souligné « avoir constaté l’échec des membres du conseil d’administration de Hydro One à réduire à un niveau adéquat la rémunération des dirigeants et la leur ». Selon la CBC, le gouvernement donne une directive qui fera en sorte que le président d’Hydro One aura droit à une rémunération totale d’au plus 1,5 million, incluant un salaire de base de 500 000 $ par année. Quant au conseil d’administration, son président touchera un salaire d’au plus 120 000 $ alors que les membres auront droit à une compensation maximale de 80 000 $ par année. La CBC rappelle que l’ancien p.-d.g., Mayo Schmidt, est parti à la retraite dès l’arrivée au pouvoir du gouvernement de Doug Ford. Les conservateurs avaient fait campagne en promettant de mettre à pied M. Schmidt, qu’ils avaient surnommé « l’homme aux six millions de dollars », ainsi que les autres dirigeants d’Hydro One en raison de leurs salaires qu’ils jugeaient trop élevés. Par ailleurs, des conditions météorologiques favorables et de plus faibles impôts ont aidé Hydro One à afficher un bénéfice au quatrième trimestre de 162 millions, en hausse par rapport à la même période un an plus tôt. En comparaison, la société avait engrangé un profit de 155 millions pour la même période de l’exercice précédent. Les revenus trimestriels ont totalisé 1,56 milliard, comparativement à 1,44 milliard un an plus tôt.