Google surpasse les attentes

Le chiffre d’affaires de Google s’est établi à 39,3 milliards, en hausse de 21% par rapport aux 32,3 milliards de la même période un an plus tôt.
Photo: Kimihiro Hoshino Agence France-Presse Le chiffre d’affaires de Google s’est établi à 39,3 milliards, en hausse de 21% par rapport aux 32,3 milliards de la même période un an plus tôt.

Les résultats financiers d’Alphabet, la société mère de Google, ont surpassé les attentes des analystes de Wall Street au quatrième trimestre, ce qui n’a pas empêché son action de reculer dans les transactions d’après-séance, lundi.

La société a enregistré un bénéfice de 8,9 milliards $US au plus récent trimestre, soit 12,77 $US par action, après une perte de 3,02 milliards un an plus tôt, ou 4,35 $US par action, du fait d’une charge exceptionnelle de 9,9 milliards.

Le chiffre d’affaires s’est établi à 39,3 milliards, en hausse de 21 % par rapport aux 32,3 milliards de la même période un an plus tôt, dont 80 % proviennent de la publicité sur son moteur de recherche et sur YouTube, a précisé la société. Les analystes visaient en moyenne un bénéfice par action de 10,86 $US, soit un profit de 7,6 milliards, et des revenus de 38,9 milliards, selon les prévisions recueillies par FactSet.

Mais des dépenses nettement plus élevées, aussi bien commerciales que pour créer de nouveaux centres de données ou embaucher des spécialistes du nuage informatique, ont inquiété les investisseurs. En partie à cause de l’augmentation de ses dépenses, Alphabet a annoncé une marge opérationnelle de 21 % au quatrième trimestre, en baisse par rapport aux 24 % d’il y a un an.

Fin d’une année de pression

Les commissions publicitaires d’Alphabet, soit l’argent qu’elle verse aux autres entreprises pour diriger les internautes vers son outil de recherche, ont grimpé à 7,4 milliards, comparativement à 6,5 milliards un an plus tôt.

8,9 milliards
C’est le bénéfice qu’a enregistré la société au plus récent trimestre, après une perte de 3,02 milliards un an plus tôt.

L’action d’Alphabet échappait, dans les échanges d’après-séance, environ 3,3 % malgré ces résultats, publiés après la fermeture des marchés. Le titre a grimpé de 9 % depuis le début de l’année, une croissance semblable à celle de l’indice élargi S&P 500 sur la même période. Dans les dernières minutes d’opérations boursières lundi, il a atteint 1141,42 $ US, ce qui représentait une hausse de 2 % sur les 12 derniers mois.

« Comme Facebook, Google sort d’une année de pression sans précédent sur le secteur technologique sans aucune éraflure côté financier. Le géant de la publicité a publié lundi de très bons résultats annuels et trimestriels, clôturant sa vingtième année en fanfare », peut-on lire dans Les Échos. Tirés par la croissance de la publicité en ligne, les revenus d’Alphabet ont crû de 23 % pour atteindre 136,8 milliards sur l’ensemble de l’année 2018. Son bénéfice a augmenté de 142 % pour s’établir à 30,7 milliards.

Avec Le Devoir