Le Tribunal du travail se prononce sur la SQDC

Les quatre requêtes en accréditation du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) concernant des succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) ont été jugées irrecevables par le Tribunal administratif du travail (TAT). Selon le TAT, qui a rendu sa décision mercredi, ces demandes ont été déposées après la requête d’un autre syndicat, le SEMB-SAQ (CSN), qui souhaite syndiquer plusieurs magasins d’un seul coup au lieu de procéder un établissement à la fois. Au total, le SEMB-SAQ veut faire accréditer huit succursales, comparativement à quatre du côté des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce, affiliés à la FTQ. Le TAT poursuivra son travail d’analyse de ces demandes la semaine prochaine.