L’insolvabilité grimpe au Canada

<span style=Pendant la période de 12 mois se terminant le 30 novembre, le nombre de faillites et de propositions a augmenté de 2%." height="530" width="828" class="img-responsive">
Photo: Petros Karadjias Associated Press Pendant la période de 12 mois se terminant le 30 novembre, le nombre de faillites et de propositions a augmenté de 2%.

La hausse des taux d’intérêt semble avoir des conséquences néfastes sur les finances des Canadiens, car le nombre total de dossiers d’insolvabilité déposés en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité a augmenté de 5,2 % en novembre par rapport au même mois de l’année précédente.

La Banque du Canada a relevé son taux directeur à cinq reprises depuis l’été 2017.

Selon le Bureau du surintendant des faillites, le nombre de dossiers d’insolvabilité de consommateurs a augmenté de 5,1 %, tandis que le nombre de dossiers d’insolvabilité d’entreprises a augmenté de 8,9 %. Le nombre de dossiers d’insolvabilité a toutefois diminué de 2,5 % en novembre par rapport à octobre, les faillites ayant diminué de 8,2 % et les propositions ayant augmenté de 2,1 %.

Pendant la période de 12 mois se terminant le 30 novembre, le nombre de faillites et de propositions a augmenté de 2 %. Les faillites de consommateurs ont diminué de 5 % et les propositions ont augmenté de 8,4 %. Les dépôts de dossiers d’insolvabilité de consommateurs représentaient 97,2 % du total des dossiers.

5,2%
C’est l’augmentation du nombre total de dossiers d’insolvabilité déposés en novembre 2018 comparément à novembre 2017.

De leur côté, les dossiers d’insolvabilité d’entreprises ont diminué de 0,6 %. Le secteur de l’extraction minière et de pétrole et de gaz et celui de la fabrication ont enregistré la plus forte baisse du nombre de dossiers d’insolvabilité, tandis que des groupes de la construction et de la vente au détail ont connu les plus fortes augmentations.

Le nombre de dossiers d’insolvabilité a augmenté en novembre, par rapport à la même période l’année précédente, dans toutes les provinces sauf en Nouvelle-Écosse. À Terre-Neuve-et-Labrador, ils ont augmenté de 11 %, et en Alberta, ils ont augmenté de 8,3 %. Au Québec et en Ontario, les augmentations ont été de moins de 1 %.