Économie: nos cinq articles les plus lus de 2018

En 2018, le président américain, Donald Trump, a imposé des tarifs douaniers qui ont secoué l'économie mondiale.
Photo: Saul Loeb Agence France-Presse En 2018, le président américain, Donald Trump, a imposé des tarifs douaniers qui ont secoué l'économie mondiale.

Quel effet aura le comportement de Donald Trump sur notre portefeuille ? Et sur notre emploi ? Comment s’adapter aux géants du numérique, qui court-circuitent les systèmes déjà en place ? Et l’environnement, dans tout ça ? En économie, ce sont des questions complexes qui ont animé la recherche de réponses des lecteurs du Devoir. Palmarès.

5e position : L’avenir de la cimenterie McInnis remis en question

La cimenterie de Port-Daniel, en Gaspésie, a été inaugurée en septembre 2017. À peine quatre mois plus tard, en janvier 2018, l’avenir de l’usine – une des plus polluantes du Québec, et dans laquelle la Caisse de dépôt avait investi — était déjà remis en question.

4e position : La riposte canadienne aux tarifs douaniers

Œil pour œil, dent pour dent ? Le 1er juin dernier, en invoquant la sécurité nationale, le gouvernement américain de Donald Trump imposait d’importants tarifs douaniers sur l’aluminium et l’acier canadiens. Le 1er juillet, Ottawa se voyait ainsi forcé d’adopter des mesures de représailles pour tenter de faire plier Washington.

3e position : « Tout finit par être contaminé »

La malédiction Trump ? Les troubles causés par le président américain vont au-delà de l’aluminium et de l’acier, s’inquiétait en juin le p.-d.g. de la Chambre de commerce du Canada, qui dénonçait à voix haute son mépris de la coopération et du droit international.

2e position : Québec serre la vis au commerce en ligne

L’été 2018 aura été celui lors duquel le gouvernement du Québec a perdu patience face aux détaillants en ligne délinquants. Pour prélever une partie des 158 millions de dollars que Revenu Québec affirme perdre à cause du commerce en ligne, l’organisme a lancé un projet-pilote en collaboration avec Postes Canada. Reste encore à voir si la mesure aura des résultats concrets.

1re position : Les risques d’une chute brutale de l’économie mondiale s’accumulent

Bien conscient que Donald Trump joue au pyromane avec ses menaces de guerre commerciale, l’OCDE a souligné à grands traits en novembre que l’économie mondiale n’est pas à l’abri d’une catastrophe. D’autant plus que la croissance économique des dernières années n’a pas profité aux plus démunis, admet l’organisation internationale...