Le PIB a progressé en octobre

Les données témoignent d’une solide expansion économique pour le mois d’octobre.
Photo: Pablo Rodriguez Getty Images Les données témoignent d’une solide expansion économique pour le mois d’octobre.

Le secteur de la fabrication a aidé l’économie canadienne à rebondir en octobre et lui a permis d’afficher une meilleure croissance que prévu pour le début du quatrième trimestre. L’économie a enregistré une croissance de 0,3 % en octobre, ce qui se compare à une contraction de 0,1 % au mois de septembre, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Aux yeux de Brian DePratto, économiste principal à la Banque TD, les données témoignent d’une solide expansion économique pour le mois d’octobre. « L’ampleur de l’expansion était particulièrement encourageante, même si l’activité de construction constitue un point faible pour un cinquième mois consécutif », a écrit M. DePratto dans une note à ses clients. Il a ajouté que l’ampleur de la croissance jouerait un rôle dans les mois et trimestres à venir.

0,3 %
C’est la croissance de l’économie canadienne enregistrée en octobre.

« En novembre, les réductions sur les prix du pétrole canadien ont été les plus pénibles, et les réductions volontaires de la production pèseront probablement sur l’activité, a écrit M. DePratto. Cela sapera la croissance d’ensemble, avant même que les réductions de production obligatoires entrent en vigueur en janvier. » Le gouvernement de l’Alberta a imposé des baisses de production de pétrole à compter de l’année prochaine, afin de relancer les prix obtenus par les producteurs canadiens.

Paul Ferley, économiste en chef adjoint à la Banque Royale, a fait remarquer que, même si le rebond de la croissance du PIB était encourageant, il ne devrait pas se maintenir. « L’activité de novembre devrait être freinée par la grève de Postes Canada et l’affaiblissement des prix du pétrole, a prévenu M. Ferley. Ces facteurs, ainsi que l’élan décevant du quatrième trimestre, ne devraient entraîner qu’une croissance annualisée de 1,1 % pour le trimestre. »

Pour le mois d’octobre, Statistique Canada a signalé une croissance dans 15 des 20 secteurs industriels étudiés.

Confiance affaiblie

Aussi, le niveau de confiance des entreprises s’est légèrement affaibli, mais il demeure élevé, a indiqué vendredi la Banque du Canada en dévoilant les résultats de sa plus récente enquête trimestrielle sur les perspectives des entreprises. L’indicateur de la banque centrale a conservé un niveau élevé parce que les réponses à presque toutes les questions de l’enquête étaient supérieures à leurs moyennes historiques.

Selon les résultats du sondage, les entreprises prévoient une stabilisation de la croissance de leurs ventes au cours des 12 prochains mois. Les sociétés exposées aux prix du pétrole dans l’Ouest canadien et au logement dans certaines régions s’attendent à ce que la demande s’affaiblisse ou reste modérée, et à ce que la croissance des ventes ralentisse. L’indicateur des dépenses d’investissement en machines et matériel a légèrement reculé, mais l’enquête a révélé que les intentions des entreprises à cet égard restaient solides.

Dans l’ensemble, les projets d’embauche de travailleurs supplémentaires sont toujours répandus et leur niveau reste similaire à celui de l’enquête précédente.

L’enquête, qui s’appuie sur des entrevues avec les cadres supérieurs d’environ 100 entreprises, a été réalisée du 5 au 28 novembre.