En bref: Le Queensland retire les droits d'Alcan

Le gouvernement du Queensland, en Australie, a adopté une loi pour retirer les droits d'Alcan sur des réserves de bauxite d'Aurukun.

Alcan est déçue des mesures législatives adoptées et demande que le processus d'appel d'offres soit clarifié. Pour Michael Hanley, président du groupe Alcan Bauxite et Alumine, le recours par le gouvernement à la législation comme moyen d'imposer sa position témoigne clairement de la légitimité des droits de la société multinationale. En avril dernier, Alcan s'est engagée à verser 15 millions de dollars australiens pour réaliser en deux ans une étude de faisabilité permettant d'établir la viabilité économique d'une mine de bauxite et d'une usine d'alumine à partir des réserves d'Aurukun. Alcan prend part au développement de projets de bauxite et d'alumine à valeur ajoutée dans le Queensland depuis une quarantaine d'années et est partenaire fondateur et actionnaire majoritaire de la plus grande usine d'alumine au monde, Queensland Alumina, située à Gladstone.