La construction résidentielle garde le rythme au Québec

La construction résidentielle s'est accélérée au Québec en avril, grâce à la vigueur exceptionnelle du marché dans la région de Montréal.

Selon les données rendues publiques hier par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), 5428 logements ont été mis en chantier dans les centres urbains de 10 000 habitants et plus le mois dernier, ce qui représente une hausse de 31 % par rapport au mois d'avril 2003. Cette croissance est attribuable à des gains majeurs dans la région de Montréal, où les mises en chantier ont bondi de 50 %.

«La construction d'ensembles d'habitation importants destinés au marché locatif et à celui des copropriétés a continué de connaître une forte progression, en particulier à Montréal», a précisé Kevin Hughes, économiste régional à la SCHL.

Comme ce fut le cas lors des mois précédents, la construction de logements collectifs a fortement augmenté en avril, alors que 2949 unités ont été mises en chantier, contre 1827 en avril 2003. Dans cette catégorie, la hausse plus notable a été observée dans la région de Montréal, où la construction de plusieurs immeubles locatifs et en copropriété s'est traduite par 2128 mises en chantier, soit près du double du nombre enregistré durant la même période l'an dernier.

Des gains importants dans le logement collectif ont également été constatés dans les régions de Sherbrooke (plus de 100 %) et de Trois-Rivières (86 %), alors que celle de Québec a connu une hausse plus modeste (4 %). La construction de logements collectifs était en baisse dans les régions de Gatineau (moins 16 %) et de Saguenay (moins de 33 %).

«Alors que le rythme de la construction de maisons individuelles a bien ralenti depuis 2002, celui des mises en chantier de logements collectifs est demeuré fort, comme en témoignent les résultats des derniers mois, a noté M. Hughes. Les facteurs économiques et démographiques ainsi que ceux reliés aux autres marchés continuent manifestement de se traduire par une forte demande.»

Maisons individuelles

Dans la catégorie des maisons individuelles, le Québec a enregistré une hausse de 7 % en avril, soit 2479 mises en chantier, comparativement à 2327 en avril 2003. Cette progression découle de celle observée dans la région de Montréal, où 1585 maisons individuelles ont été mises en chantier en avril contre 1385 durant la même période l'an dernier.

Des gains plus modestes ont été constatés dans les régions de Trois-Rivières (25 %), Sherbrooke (6 %) et Gatineau (3 %), alors que les régions de Québec (moins 2 %) et de Saguenay (moins 19 %) ont connu des reculs dans ce segment de marché.

Pour l'ensemble du Canada, la SCHL dit avoir constaté une hausse de 7,1 % des mises en chantier dans les régions urbaines pour les quatre premiers mois de 2004 par rapport à la période correspondante de 2003. La croissance atteint 11,4 % dans le segment des logements collectifs et 3 % dans celui des maisons individuelles.