Profits en hausse pour la TD et la CIBC

La TD et la CIBC ont respectivement dévoilé jeudi des profits nets de 2,96 milliards et 1,27 milliard. Dans les deux cas, il s’agit d’une croissance d’environ 9%.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir La TD et la CIBC ont respectivement dévoilé jeudi des profits nets de 2,96 milliards et 1,27 milliard. Dans les deux cas, il s’agit d’une croissance d’environ 9%.

Deux autres des principales banques canadiennes ont vu leurs bénéfices croître au cours du dernier trimestre.

La TD et la CIBC ont respectivement dévoilé jeudi des profits nets de 2,96 milliards et 1,27 milliard. Dans les deux cas, il s’agit d’une croissance d’environ 9 %. Ces deux banques ont profité de leurs activités au sud de la frontière au cours du trimestre. Les divisions de la TD et de la CIBC aux États-Unis ont chacune affiché des bénéfices en hausse de plus de 10 % pendant la période de trois mois terminée le 31 octobre. Abstraction faite des éléments non récurrents, le bénéfice ajusté par action de la banque a été de 3 $ au quatrième trimestre, comparativement à 2,81 $ par action l’an dernier.

Le dernier trimestre a couronné une « bonne année », a expliqué le président et chef de la direction de la CIBC, Victor Dodig, alors que le prêteur a poursuivi sa stratégie, notamment en augmentant la proportion de ses revenus générés à l’extérieur du Canada. « Nos activités américaines ont affiché une croissance des bénéfices de 9 % en 2017 et de 16 % cette année, ce qui démontre que nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre cible de 17 % en 2020 », a-t-il expliqué au cours d’une conférence téléphonique avec les analystes. Le groupe entreprises et gestion des avoirs a affiché un bénéfice de 333 millions, en hausse de 16 %, alors qu’aux États-Unis le résultat net a été de 131 millions, en progression de 22 %.

La CIBC a terminé l’exercice en générant un bénéfice net record de 5,28 milliards, en hausse de 12 %.

La TD en hausse

Pour sa part, la TD a affiché un bénéfice ajusté de 1,63 $ par action, comparativement à 1,36 $ par action au quatrième trimestre l’an dernier. La banque a souligné que les bénéfices de ses activités de détail au Canada avaient été de 1,74 milliard au quatrième trimestre, comparativement à 1,66 milliard il y a un an. Aux États-Unis, ce secteur a engrangé des profits de 1,11 milliard, en hausse de 44 %. « Je suis extrêmement heureux des résultats que nous avons dégagés au quatrième trimestre, grâce auxquels une excellente année s’est conclue de brillante façon », a souligné le président et chef de la direction de la TD, Bharat Masrani.

Pour l’exercice, le profit net de la TD s’est établi à 11,33 milliards, alors qu’il avait été de 10,52 milliards en 2017.