Le nouveau traité de libre-échange nord-américain sera signé en Argentine

Le conseiller économique de la Maison-Blanche, Larry Kudlow
Photo: Nicholas Kamm Agence France-Presse Le conseiller économique de la Maison-Blanche, Larry Kudlow

Le nouveau traité de libre-échange nord-américain, qui lie les États-Unis, le Canada et le Mexique, sera signé en marge de la réunion du G20 qui se tient en fin de semaine à Buenos Aires, a affirmé mardi le conseiller économique de la Maison-Blanche, Larry Kudlow.

« Cet accord sera signé en Argentine », a déclaré M. Kudlow, soulignant que le président américain Donald Trump et le premier ministre canadien estimaient que l’accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) allait soutenir l’industrie automobile et ses employés.

Côté canadien, un haut responsable du gouvernement de Justin Trudeau a indiqué, avec prudence, que les trois pays nord-américains « envisagent une signature le 30 novembre », mais que « le toilettage du texte final se poursuit ».

Mexico, Ottawa et Washington « continuent à discuter de l’organisation de la cérémonie de signature », a noté cette source canadienne.

Avant la signature de cet accord annoncé le 1er octobre, Ottawa souhaitait la levée des taxes douanières américaines sur les importations d’acier et d’aluminium.

Interrogé à ce sujet, le haut responsable canadien a esquivé la question, tandis que Larry Kudlow n’a pas mentionné mardi l’éventuelle levée de ces tarifs douaniers en vigueur depuis le 1er juin au nom de la défense de la sécurité nationale américaine.