La CIBC est fréquemment ciblée par des attaques d’hameçonnage

La banque CIBL s’est classée au 25e rang des grandes marques utilisées par les cybercriminels lors d’attaques d’hameçonnage en Amérique du Nord.
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne La banque CIBL s’est classée au 25e rang des grandes marques utilisées par les cybercriminels lors d’attaques d’hameçonnage en Amérique du Nord.

La Banque CIBC est l’une des marques les plus couramment utilisées par les cybercriminels lors d’attaques d’hameçonnage en Amérique du Nord, avec une hausse de plus de 600 % des tentatives au troisième trimestre, prévient une firme de sécurité informatique.

L’analyse de Vade Secure montre que la Banque CIBC est la seule société canadienne parmi les 25 plus grandes marques utilisées par les cybercriminels dans le but de tromper les gens en leur demandant de dévoiler leurs identifiants pour ensuite accéder à leurs informations confidentielles. La banque canadienne s’est classée au 25e rang. Elle a été utilisée en moyenne lors de 5,3 nouvelles attaques d’hameçonnage par jour au troisième trimestre, soit une augmentation de plus de 622 % par rapport au trimestre précédent.

5,3
Le nombre moyen par jour de nouvelles attaques d’hammeçonnage qui ont visé la marque de la Banque CIBC au troisième trimestre

Adrien Gendre, le directeur général de la société de sécurité basée en France, a expliqué que chacun de ces liens, qui imitent généralement des pages Web officielles, peut être envoyé à des milliers d’utilisateurs.

Les trois principales marques étaient Microsoft, PayPal et Netflix, mais d’autres banques canadiennes faisaient également partie des 86 marques hameçonnées, suivies par Vade Secure, dont la Banque de Montréal (33e place), la Banque Scotia (47e place), la Banque Royale (49e place) et la Banque TD (62e place).

La Banque Royale a expliqué qu’au fur et à mesure qu’elle augmente son empreinte mondiale, elle devient une cible plus importante pour les attaques d’hameçonnage. Elle assure toutefois disposer de plusieurs niveaux de sécurité pour se protéger contre ce type de menaces.

La Banque CIBC, la BMO, la Banque Scotia et la Banque TD n’ont pas répondu aux demandes de commentaires.