Possible contournement des sanctions contre l’Iran

Photo: Vahid Salemi Associated Press Une raffinerie à Asalouyeh, en Iran

  L’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne songent à lancer un organisme financier permettant de poursuivre le commerce entre l’Union européenne et l’Iran en dépit des sanctions américaines visant Téhéran, rapportaient vendredi les médias allemands. Ouvert aux autres pays européens et agissant comme une chambre de compensation, ce « véhicule dédié » permettrait de traiter de manière isolée les transactions commerciales impliquant l’Iran, ont rapporté Der Spiegel et Handelsblatt. Par exemple, si l’Iran vendait du pétrole à une entreprise espagnole et qu’un fabricant allemand de machines-outils équipait une installation à Téhéran, le paiement reçu pour la livraison du pétrole servirait directement à payer la facture du commerçant allemand.