Couche-Tard croit en son programme de fidélisation

Toronto — Alimentation Couche-Tard dit qu’il est trop tôt pour évaluer l’impact à long terme de l’abandon du programme de fidélisation Aéroplan dans les dépanneurs de l’enseigne Esso et que la période de transition vers son nouveau programme PC Optimum a entravé ses ventes. L’entreprise a rappelé jeudi qu’elle avait mis fin au programme Aéroplan le 31 mai et que PC Optimum n’avait été mis en place qu’au mois d’août, ce qui lui a laissé peu de temps pour observer l’incidence du changement sur les habitudes des consommateurs. « Nous savons généralement que les programmes de fidélisation ont un impact positif sur les ventes », a affirmé le directeur financier de Couche-Tard, Claude Tessier.