Pas d’ALENA sans tribunal spécial, dit Trudeau

Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Le premier ministre Justin Trudeau, la semaine dernière

Le Canada ne signera pas de nouvelle mouture de l’ALENA qui n’aurait pas son mécanisme de règlement des différends permettant, comme le chapitre 19 de l’actuel accord, de contester devant un tribunal spécial d’experts des sanctions commerciales jugées abusives, a prévenu mardi Justin Trudeau. « J’ai dit que nous ne signerions pas un accord qui serait néfaste pour les Canadiens, et bien franchement, ne pas avoir un chapitre 19 pour assurer que les règles sont respectées serait néfaste pour les Canadiens », a-t-il déclaré à la veille de la reprise des négociations. Il serait tout aussi inacceptable, selon lui, d’abandonner l’exception culturelle qui empêche actuellement un réseau américain d’acheter des journaux, des stations ou des réseaux de télévision au Canada.