Pas d'accord entre les États-Unis et le Canada

Le président américain, Donald Trump
Photo: Olivier Douliery Agence France-Presse Le président américain, Donald Trump

Les négociateurs canadiens et américains se sont quittés vendredi à Washington sans entente sur une version modernisée de l’ALENA, mais reprendront les discussions la semaine prochaine, a indiqué à l’AFP une source gouvernementale canadienne.

« Nous reprendrons les négociations la semaine prochaine », a dit ce haut responsable, proche des discussions.

Lors d'une conférence de presse à l'ambassade du Canada à Washington en fin d'après-midi, la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a estimé qu'un accord commercial entre le Canada, le Mexique et les États-Unis « est à notre portée ». 

« Nous faisons des progrès. Nous ne sommes pas encore tout à fait là », a toutefois indiqué Mme Freeland, ajoutant une nouvelle fois qu'il était important d'obtenir un accord révisé du traité de l'ALENA qui soit bon pour les Canadiens. 

Vendredi après-midi, le président américain Donald Trump avait rappelé sa ligne de fermeté extrême envers le Canada en confirmant d’un tweet des propos très durs ayant fuité dans le Toronto Star.

Dans son tweet, M. Trump s’est indigné que ses propos tenus en toute confidence devant des journalistes aient été publiés, mais il a ajouté que : « Au moins, le Canada sait à quoi s’en tenir ! »

   

La fuite a fait dérailler les négociations qui se tiennent depuis mardi à Washington pour rénover l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Selon le Toronto Star, le président républicain avait confié à ses interlocuteurs que son administration entend ne faire aucun compromis avec le Canada et qu’un accord potentiel se ferait « uniquement à nos conditions ».

Donald Trump avait aussi souligné qu’il s’abstenait de le dire publiquement, car « ce serait si insultant que [les Canadiens] ne pourraient pas trouver d’accord ».