Constellation hausse sa participation dans Canopy Growth

Une technicienne de laboratoire est au travail chez Canopy Growth. Le producteur de marijuana ontarien estime que ce soutien devrait l’aider à livrer une solide concurrence aux plus gros joueurs de la pharmacie et de la bière.
Photo: Sean Kilpatrick Archives La Presse canadienne Une technicienne de laboratoire est au travail chez Canopy Growth. Le producteur de marijuana ontarien estime que ce soutien devrait l’aider à livrer une solide concurrence aux plus gros joueurs de la pharmacie et de la bière.

Le géant des boissons alcoolisées Constellation Brands investira 5 milliards dans Canopy Growth, réalisant ainsi le plus important investissement stratégique dans le secteur du cannabis à ce jour.

Le producteur de marijuana ontarien estime que ce soutien devrait l’aider à livrer une solide concurrence aux plus gros joueurs de la pharmacie et de la bière, qui ont aussi les yeux tournés sur l’industrie du cannabis.

Selon le chef de la direction de Canopy, Bruce Linton, cette injection de capitaux aura l’effet d’un « carburant de fusée » pour le producteur autorisé de Smiths Falls, lui permettant d’étendre sa portée mondiale alors que la légalisation du cannabis touche de plus en plus de marchés.

Le Canada deviendra cet automne le deuxième pays au monde à légaliser la marijuana à des fins récréatives, ce qui alimentera une vague d’activités dans le secteur local. Mais dans les années à venir, la concurrence de Canopy sera celle des « grosses sociétés pharmaceutiques » et des « boissons embouteillées » plutôt que des sociétés de cannabis canadiennes, a souligné mercredi M. Linton aux analystes, lors d’une conférence téléphonique.

« Il s’agit d’accélérer et d’aller plus loin avant que ces autres grands noms ne soient présents, a estimé M. Linton. Obtenir nos produits, faire valoir nos revendications, avoir l’effet de levier dont nous profitons maintenant et progresser. »

Dans le cadre de l’accord annoncé mercredi, le producteur mondial de bière, de vin et de spiritueux fera de Canopy son partenaire mondial exclusif pour le cannabis.

Constellation Brands détiendra 38 % de Canopy au terme de l’opération, qui la verra acheter 104,5 millions d’actions de Canopy au prix de 48,60 $ chacune. Le titre a bondi mercredi de 10,05 $, soit 31,3 %, à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 42,20 $.

L’investissement fait suite à un accord conclu l’année dernière, qui a permis au brasseur de la bière Corona d’acquérir près de 10 % de Canopy pour 245 millions et de collaborer avec elle au développement de boissons à base de cannabis.

Croissance mondiale en vue

Le chef de la direction de Constellation, Rob Sands, a qualifié l’accord de « partenariat puissant » alors que les marchés du cannabis « s’ouvrent beaucoup plus rapidement que prévu ».

« C’est une période extrêmement excitante pour faire partie de ce qui pourrait être l’une des occasions de croissance mondiale les plus importantes de la prochaine décennie », a fait valoir mercredi M. Sands lors d’une conférence téléphonique destinée aux investisseurs.

D’autres compagnies du secteur des boissons ont également commencé à se pencher sur l’industrie du cannabis. Au début du mois, Molson Coors Canada a formé une coentreprise avec HEXO, anciennement connue sous le nom d’Hydropothicaire, pour mettre au point des produits sans alcool à base de cannabis.

L’investissement annoncé mercredi par Constellation est de loin le plus gros investissement stratégique observé à ce jour dans cet espace, a indiqué Russell Stanley, analyste chez Echelon Wealth Partners, dans une note de recherche.

« Le cannabis est en train de devenir une entreprise véritablement mondiale […] Nous considérons la nouvelle sur Canopy et Constellation comme une nouvelle preuve qu’un marché mondial se présente, avec des sociétés canadiennes inscrites en Bourse bien placées pour y participer et avoir un meilleur accès au capital », a-t-il affirmé.

L’investissement, qui devrait être finalisé d’ici la fin du mois d’octobre, est assujetti aux conditions de clôture habituelles, y compris l’approbation des actionnaires de Canopy et des autorités réglementaires.

Par ailleurs, Canopy a affiché une perte de 80,3 millions, ou 40 ¢ par action, pour le trimestre terminé le 30 juin. Ce résultat se comparait à une perte de près de 9,1 millions, ou 6 ¢ par action, pour la même période l’an dernier.

Les revenus trimestriels ont totalisé 25,9 millions, en hausse par rapport à ceux de près de 15,9 millions de la même période un an plus tôt.