Vacances Sinorama perd son permis d’agent de voyages

Photo: Valérian Mazataud Archives Le Devoir

Vacances Sinorama n’a plus de permis d’agent de voyages au Québec, a annoncé mardi l’Office de la protection du consommateur.

Sa décision de ne pas renouveler son permis entre en vigueur immédiatement.

L’entreprise est reconnue pour offrir des voyages en Chine à des prix très concurrentiels.

Le 24 juillet dernier, l’OPC avait avisé l’agence de son intention de ne pas renouveler son permis qui venait à échéance le 31 juillet, car il avait constaté que Vacances Sinorama n’était pas en mesure de respecter les dispositions de la Loi sur les agents de voyages relativement à la gestion des sommes versées par ses clients.

À la suite d’une audition, la présidente déléguée de l’Office de la protection du consommateur a fait part de sa décision, n’ayant pas été convaincue que l’entreprise était en mesure de se conformer à la loi malgré ses arguments.

Un administrateur provisoire, PricewaterhouseCoopers, avait été nommé le 24 juillet dernier afin de protéger les clients de Sinorama.

Il doit s’assurer que tous les voyages prévus jusqu’au 9 septembre auront lieu, est-il précisé dans un communiqué diffusé par l’Office mardi. Les voyages prévus plus tard seront remboursés.