Le déficit américain au plus bas depuis 2016

Le déficit commercial du Canada s’est creusé en mai, passant en un mois de 1,9 à 2,8 milliards $CAN avec une hausse des importations et une baisse des exportations, a indiqué vendredi Statistique Canada.
Photo: Getty Images Le déficit commercial du Canada s’est creusé en mai, passant en un mois de 1,9 à 2,8 milliards $CAN avec une hausse des importations et une baisse des exportations, a indiqué vendredi Statistique Canada.

En pleine guerre commerciale avec ses principaux partenaires, Donald Trump peut se féliciter d’un nouveau recul en mai du déficit américain, au plus bas depuis octobre 2016 grâce à des exportations records, mais celui-ci continue de se creuser comparativement à l’an dernier.

Le déficit des biens et services des États-Unis avec le reste du monde s’est établi à 43,1 milliards (-6,6 %), avec des exportations en hausse de 1,9 % à 215,3 milliards et des importations en progression de 0,4 % à 258,4 milliards, selon des données publiées vendredi par le département du Commerce. Pour autant, la tendance de fond demeure inchangée puisque sur les cinq premiers mois de l’année, le déficit s’est inscrit en augmentation de 7,9 % par rapport à la même période de 2017.

Et pour les seules marchandises, le déficit avec la Chine — au coeur de l’offensive protectionniste de Washington — s’est creusé de 9,5 % entre janvier et mai. À noter en particulier, l’accroissement spectaculaire (+89,6 % à 4,14 milliards) des exportations de soja, sous l’effet des tensions entre Washington et Pékin, qui se sont intensifiées en mai. La Chine est en effet le principal débouché pour le soja américain. Les importateurs chinois de cette denrée ont ainsi sans doute augmenté le volume acheté avant l’entrée de taxes douanières de vendredi.

D’ailleurs, Ian Shepherdson, économiste chez Pantheon Macro, estime que les exportations de soja devraient encore augmenter en juin avant un fort déclin en juillet. « Le déficit devrait encore baisser en juin avant un probable rebond marqué en juillet quand les exportations de soja vont plonger », commente-t-il dans une note.

Par pays, au mois de mai, le déficit des marchandises avec l’Union européenne a reculé de 10,2 % à 11,9 milliards. Le déficit avec le Mexique a également baissé à 5,8 milliards (-3,3 %), mais il a rebondi de 24 % avec le Canada à 2,18 milliards et de 3,9 % avec la Chine à 32,04 milliards.

Le déficit devrait encore baisser en juin avant un probable rebond marqué en juillet quand les exportations de soja vont plonger

 

Creusement au Canada

Le déficit commercial du Canada s’est creusé en mai, passant en un mois de 1,9 à 2,8 milliards $CAN avec une hausse des importations et une baisse des exportations, a indiqué vendredi Statistique Canada. Les importations ont augmenté de 1,7 % pour atteindre 51,1 milliards. Les exportations ont quant à elles légèrement reculé de 0,1 % en mai pour s’établir à 48,3 milliards.

Dans le contexte des tensions commerciales entre le Canada et les États-Unis, « des problèmes d’approvisionnement de pièces en provenance des États-Unis » ont entraîné un recul des exportations d’automobiles et de camions légers (-4,9 %). « Pour les cinq premiers mois de l’année 2018, les exportations d’automobiles et de camions légers étaient en baisse de 14,6 % par rapport aux cinq premiers mois de l’année 2017 », a précisé Statistique Canada.

L’excédent commercial du Canada avec les États-Unis a diminué à 3,3 milliards en mai, contre 3,7 milliards en avril.