Le taux de chômage a grimpé à 6 % en juin

L’économie canadienne a gagné 9100 emplois à temps plein et 22 700 autres à temps partiel.
Photo: Predrag Vuckovic / Getty images L’économie canadienne a gagné 9100 emplois à temps plein et 22 700 autres à temps partiel.

Ottawa — La création de 31 800 nouveaux emplois en juin n’a pas suffi à freiner la hausse du taux de chômage, qui est passé à 6 % au pays.

Selon la plus récente enquête de Statistique Canada sur la population active, le taux de chômage a alors augmenté de 0,2 % par rapport au mois de mai et franchi la barre des 6 % pour la première fois depuis le mois d’octobre dernier, lorsqu’il se chiffrait à 6,2 %.

La création d’emploi en juin n’a pas pu prévenir cette hausse en raison de l’entrée de 76 000 personnes sur le marché du travail.

Au Québec, le taux de chômage s’est établi à 5,4 % en juin, contre 5,3 % le mois précédent.

Statistique Canada rapporte que la croissance du salaire horaire, qui est surveillée de près par la Banque du Canada, s’est établie à 3,6 % le mois dernier — une baisse par rapport à sa progression de 3,9 % en mai, un sommet en neuf ans.

L’économie canadienne a gagné 9100 emplois à temps plein et 22 700 autres à temps partiel. Le secteur public en a récolté 11 800 et le secteur privé en a perdu 2000.

Pour la même période l’an dernier, le taux d’emploi avait bondi de 1,2 % grâce à la création de 214 900 nouveaux emplois, dont 284 100 à temps plein.

La publication de cette enquête de l’agence fédérale survient moins d’une semaine avant la prochaine décision de la Banque du Canada sur son taux d’intérêt directeur. Plusieurs s’attendent à ce que le gouverneur Stephen Poloz le rehausse pour la première fois depuis janvier.