Airbus veut réduire les coûts de production de la CSeries

Afin d’obtenir des concessions au niveau des prix, Airbus compte faire miroiter une hausse des volumes découlant d’une accélération des ventes de la CSeries.
Photo: Francois Mori Associated Press via La Presse canadienne Afin d’obtenir des concessions au niveau des prix, Airbus compte faire miroiter une hausse des volumes découlant d’une accélération des ventes de la CSeries.

Maintenant aux commandes de la CSeries de Bombardier, Airbus a réitéré mercredi l’importance de réduire les coûts de production tout en accélérant la cadence de production.

Si le chef de la direction d’Airbus, Tom Enders, estime que le partenariat annoncé l’automne dernier est l’une des plus importantes transactions de l’histoire de l’avionneur européen, il n’a pas manqué de rappeler aux quelque 3000 employés réunis à Mirabel, mercredi, qu’il voulait réaliser des économies.

M. Enders y est allé de cette déclaration dans le cadre d’un événement visant à souligner la prise de contrôle de la CSeries par Airbus, qui, sans verser un sou, devient l’actionnaire majoritaire du programme.

Plus tôt, Philippe Balducchi, qui dirigera les activités de la CSeries, a abondé dans le même sens, soulignant qu’Embraer et Boeing semblaient en train de discuter d’une éventuelle alliance dans le secteur des avions commerciaux.

Afin d’obtenir des concessions au niveau des prix, Airbus compte faire miroiter une hausse des volumes découlant d’une accélération des ventes de la CSeries.

À voir en vidéo