La croissance de l’emploi est plus forte chez les personnes immigrantes

La présence de la population immigrante dans l’emploi total est passée de 11% en 2006 à 16% en 2017.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir La présence de la population immigrante dans l’emploi total est passée de 11% en 2006 à 16% en 2017.

La situation de l’emploi chez les personnes immigrantes au Québec s’est améliorée depuis 2006. La croissance de l’emploi y est même plus importante que pour la population née au Canada.

Dans son plus récent portrait de la situation pour la période 2006-2017, l’Institut de la statistique du Québec révèle en effet qu’il y a eu une croissance de 480 000 emplois au Québec durant cette période, dont 250 000 emplois concernent les personnes immigrantes, soit plus de la moitié des emplois.

Ainsi, la présence de la population immigrante dans l’emploi total est passée de 11 % en 2006 à 16 % en 2017.

Cette croissance de l’emploi touche autant les hommes que les femmes, a indiqué au cours d’une entrevue Marc-André Demers, analyste en statistiques du travail à l’ISQ.

Sans surprise, c’est surtout dans la région de Montréal que cette croissance de l’emploi est remarquée, soit pour 200 000 des 250 000 emplois les concernant.