Tesla va supprimer 9 % de ses effectifs

New York — Le fabricant de voitures électriques américain Tesla a annoncé mardi dans un courriel adressé à ses employés et consulté par l’AFP qu’il prévoyait de supprimer 9 % de ses effectifs. Ces licenciements n’affecteront pas la montée en cadence de la production du « Model 3 », voiture censée faire de Tesla un groupe automobile de masse, a assuré l’entreprise, qui avait annoncé en mai qu’elle envisageait un plan de restructuration sans en donner les grandes lignes. Ils vont épargner les équipes de production, affirme Elon Musk, le p.-d.g. auteur du document. « Tesla a grandi et évolué rapidement au cours des dernières années, ce qui s’est traduit par des doublons dans certains rôles et fonctions », explique M. Musk. Si ces doublons « faisaient sens par le passé, ils sont difficiles à justifier aujourd’hui ». Au 31 décembre 2017, Tesla employait 37 543 salariés à temps plein.