Le déficit commercial américain décline en avril grâce à la Chine

Un porte-conteneurs quitte le port de Miami, en avril dernier.
Photo: Joe Raedle Getty Images / AFP Un porte-conteneurs quitte le port de Miami, en avril dernier.

Washington — Le déficit commercial des États-Unis s’est réduit en avril, pour tomber à son plus bas niveau en sept mois, sous l’effet d’un repli des importations de biens en provenance de la Chine, une nouvelle qui devrait conforter Donald Trump dans sa politique protectionniste.

Le déficit des biens et services s’est établi à 46,2 milliards de dollars (–2,1 %) avec des exportations en hausse de 0,3 % et des importations en baisse de 0,2 %. Pour les seuls échanges de marchandises, le déficit a fondu d’un milliard de dollars à 68,3 milliards, avec un recul marqué du déficit avec la Chine (–9,8 %) et le Mexique (–8, 5 %). Dans le même temps, les exportations de biens américains se sont hissées à un niveau record tirées par celles du soja (+18,4 %), dont le principal débouché est le marché chinois, et par les exportations de fioul (+16,7 %).

Bien que le déficit baisse depuis deux mois, la tendance de fond — une expansion du déficit avec un quasi doublement de celui des biens en dix ans — ne semble pas pour l’heure montrer des signes de retournement. Sur les quatre premiers mois de l’année, le déficit global s’est en effet inscrit en rebond de 11,5 %, avec des exportations certes en hausse de 8,1 %, mais avec des importations en plus forte augmentation encore (+8,7 %).

Le déficit canadien baisse

Pour sa part, le déficit du commerce de marchandises du Canada est passé de 3,9 milliards en mars à 1,9 milliard en avril, quand les exportations ont crû de 1,6 % et que les importations ont reculé de 2,5 %, a indiqué mercredi Statistique Canada. Les exportations ont atteint un niveau sans précédent de 48,6 milliards et les importations ont fléchi à 50,5 milliards, a dit l’agence fédérale. En termes réels (ou en volume), les exportations se sont accrues de 1,2 % et les importations ont reculé de 2,4 %.

Les importations en provenance des États-Unis ont reculé de 1,4 % et les exportations se sont accrues de 3,2 %. Par conséquent, après s’être rétréci pendant cinq mois consécutifs, l’excédent commercial de marchandises du Canada avec les États-Unis s’est élargi, passant de 2 milliards en mars à 3,6 milliards en avril.