La mine Scully, près de Wabush au Labrador, pourrait redémarrer d’ici un an

Le propriétaire de Scully, Tacora Resources, prépare une entrée à la Bourse de Toronto afin de financer le redémarrage des activités.
Photo: Archives La Presse canadienne Le propriétaire de Scully, Tacora Resources, prépare une entrée à la Bourse de Toronto afin de financer le redémarrage des activités.

D’ici un an, des wagons de minerai de fer provenant de la mine Scully, au Labrador, transiteront de nouveau par les installations portuaires de Pointe-Noire où leur contenu sera transféré sur des navires en direction de l’étranger.

Comme la mine du lac Bloom, à Fermont, la mine Scully, à Wabush, s’est tue en 2014 quand le propriétaire américain Cliffs Natural Resource a plié bagage à la suite de la chute du prix du minerai de fer.

Or le nouveau propriétaire de Scully, Tacora Resources, prépare une entrée à la Bourse de Toronto, où il espère récolter 125 millions afin de financer une partie du redémarrage des activités, ce qui pourrait coûter 348 millions au total. Ces informations se trouvent dans une présentation aux investisseurs publiée cette semaine.

Le minerai de fer de la mine sera acheminé vers Sept-Îles au complexe de bouletage de Pointe-Noire puis acheté par le géant américain Cargill, avec lequel Tacora a un contrat de six ans. Les cours sont à la hausse, mentionne Tacora, et la Chine apprécie le minerai à haute teneur.

La Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire appartient actuellement à Investissement Québec. Le gouvernement a l’intention d’y investir 30 millions en 2018.

Dans un communiqué publié le 26 mars, Québec a dit que cela « permettra de répondre aux besoins grandissants des sociétés minières qui souhaitent accéder au site dans le but d’expédier leur minerai par bateau à moindre coût ».

Ce redémarrage ferait suite à celui de la mine du lac Bloom, qui a jusqu’ici expédié plus d’un million de tonnes de minerai de fer. La production est acheminée à des clients situés en Europe, en Asie et au Moyen-Orient, a indiqué jeudi son propriétaire, Minerai de fer Québec.