Sony négocierait le rachat des studios MGM

New York — Les célèbres studios de cinéma Metro-Goldwyn-Mayer pourraient être rachetés par le japonais Sony associé à deux sociétés de capital-risque Texas Pacific Group et Providence Equity Partners, pour un total qui pourrait approcher les cinq milliards $US, apprenait-on hier de sources proches du dossier.

Sony a été à l'origine des discussions, ont-elles précisé. Le groupe japonais, qui détient déjà les studios Columbia, est intéressé par le vaste catalogue de MGM et notamment ses James Bond.

La MGM est contrôlée à hauteur de 75 % par le milliardaire Kirk Kerkorian et sa société d'investissement Tracinda. Kerkorian a racheté et revendu MGM et ses différentes parties plusieurs fois par le passé.

L'offre lancée sur le trio acquéreur se ferait tout en espèces et présenterait une prime par rapport à la capitalisation boursière de MGM — 4,1 milliards $US — avant la publication de l'information, ont indiqué les sources.

MGM a bondi à la nouvelle, pour terminer sur un gain de 11,9 %, à 19,75 $US, après avoir touché un moment 20,25 $US, son plus haut niveau depuis deux ans.

Les trois partenaires débourseraient ensemble 1,5 milliard et emprunteraient le restant de la somme, précise-t-on en indiquant que les négociations en sont à un stade avancé.

MGM, Sony et Texas Pacific Group se sont refusées à tout commentaire. Providence Equity n'était pas joignable dans l'immédiat.

D'autres sociétés ont également participé aux négociations dont Apax Partners, ont indiqué les sources.

Si la vente de MGM avait lieu, à Sony ou à un autre, le paiement d'un dividende exceptionnel de 8 $US par action recommandé par le conseil d'administration de MGM au début du mois — qui aurait obligé la compagnie à verser 1,88 milliard — serait très certainement annulé.