Postes Canada accroît ses profits grâce aux colis

Postes Canada a connu une croissance importante de ses activités dans le secteur des colis alors que les consommateurs se sont tournés en grand nombre vers les détaillants en ligne.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Postes Canada a connu une croissance importante de ses activités dans le secteur des colis alors que les consommateurs se sont tournés en grand nombre vers les détaillants en ligne.

Ottawa — Le Groupe d’entreprises de Postes Canada a enregistré un profit de 144 millions pour l’exercice 2017, en hausse marquée par rapport aux 81 millions de l’année précédente, alors que son secteur des colis a crû grâce à la popularité du magasinage en ligne. Le secteur Colis a généré le tiers des revenus annuels.

L’entreprise, qui inclut Postes Canada, Purolator et Groupe SCI, a aussi vu ses revenus d’exploitation grimper à 8,23 milliards l’an dernier, comparativement à 7,88 milliards en 2016. Postes Canada a connu une croissance importante de ses activités de colis durant une période où les consommateurs se sont tournés en grand nombre vers les détaillants en ligne, contrebalançant un déclin des volumes de courrier transactionnel — lettres, factures et relevés.

Le segment Postes Canada du groupe d’entreprises a engrangé des profits de 57 millions, en hausse par rapport aux 46 millions de l’exercice précédent.

Les revenus reliés aux colis à Postes Canada ont augmenté à 2,13 milliards, alors qu’ils étaient de 1,74 milliard l’année précédente, tandis que les revenus du courrier transactionnel ont glissé à 2,91 milliards, comparativement à 3,04 milliards en 2016. Les revenus du marketing direct ont baissé à 1,12 milliard, alors qu’ils étaient près de 1,14 milliard en 2016.

Le segment Purolator a engrangé des profits de 88 millions en 2017, par rapport à 48 millions l’année précédente, tandis que l’entité de logistique Groupe SCI a enregistré des bénéfices de 15 millions, au même niveau qu’en 2016.

En 2017, le volume total de colis du secteur Postes Canada a augmenté de 47 millions d’articles, ou 24,5 %, alors que le volume de colis du régime intérieur a augmenté de 32 millions d’articles, ou 22,3 %, comparativement à 2016. Les colis ont généré 33 % des revenus du secteur Postes Canada en 2017, comparativement à 28 % en 2016 et seulement à 21 % en 2011.

Dans le transactionnel (lettres, factures et relevés), avec les Canadiens devenus de grands utilisateurs de la technologie numérique, les volumes diminuent depuis 2006, année où ils étaient à leur sommet. En 2017, les volumes ont chuté de 5,5 %, ou 200 millions d’articles, par rapport à 2016. Ce déclin s’est surtout produit au pays, où les volumes du service Poste-lettres du régime intérieur ont diminué de 181 millions d’articles, ou 5,3 %, par rapport à 2016. Les Canadiens ont posté en 2017 deux milliards (41 %) d’articles Poste-lettres du régime intérieur de moins qu’en 2006, année où ces volumes ont culminé.

Le courrier transactionnel a généré 45 % des revenus du secteur, par rapport au sommet de 55 % en 2006, a ajouté l’entreprise.