Le déficit commercial du Canada recule à 1,9 milliard de dollars

Les importations du Canada ont diminué en janvier de 4,3 %, et les exportations, de 2,1 %.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Les importations du Canada ont diminué en janvier de 4,3 %, et les exportations, de 2,1 %.

Ottawa — Le déficit commercial de marchandises du Canada avec le monde s’est chiffré à 1,9 milliard en janvier, un rétrécissement par rapport au déficit de 3,1 milliards enregistré en décembre, a indiqué mercredi Statistique Canada. Les importations ont diminué de 4,3 %, et les exportations, de 2,1 %.

Les exportations vers les pays autres que les États-Unis ont légèrement augmenté de 0,4 % pour se situer à 11,8 milliards en janvier. Le déficit commercial de marchandises du Canada avec eux s’est réduit, passant de 6,6 milliards en décembre à 5 milliards en janvier, mesure Statistique Canada.

Les exportations vers les États-Unis ont diminué de 2,9 % pour se situer à 34,1 milliards. Pour leur part, les importations en provenance des États-Unis ont fléchi de 1,8 % pour se chiffrer à 30,9 milliards. L’excédent commercial du Canada avec les États-Unis s’est donc rétréci, passant de 3,6 milliards en décembre à 3,1 milliards en janvier.

« Le déficit du commerce international de marchandises canadien était inférieur au consensus, mais cela ne signifie pas que le rapport de janvier était bon », nuance l’économiste Krishen Rangasamy, de la Banque Nationale. « La détérioration des échanges commerciaux bilatéraux, qui correspond à une baisse des exportations et des importations réelles, n’est pas un point positif, car elle est attribuable à un ralentissement de la demande à la fois au Canada et à l’étranger. »

L’économiste ajoute que la plupart des secteurs ont enregistré une baisse des exportations, ce qui a entraîné la plus forte contraction des volumes totaux d’exportations de marchandises en quatre ans, soit de 4 % en glissement mensuel, pour toucher un creux inégalé depuis 2016. « Le mauvais début d’année pour les exportateurs porte à croire que le commerce international pèsera sur la croissance un cinquième trimestre de suite au premier de 2018. »

Déficit accru aux États-Unis

Le déficit commercial des États-Unis a connu une nouvelle poussée en janvier, notamment vis-à-vis de la Chine, pour atteindre son plus haut niveau en plus de neuf ans, a annoncé mercredi le département du Commerce.

Le solde, chroniquement déficitaire, des échanges des États-Unis avec le reste du monde s’est creusé de 5 % en un mois pour s’établir à 56,6 milliards, supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur 55 milliards. Le déficit de janvier « est le plus élevé depuis octobre 2008 », a précisé la même source.