En bref - Parmalat: Tanzi est assigné à résidence

La justice italienne a ordonné hier l'assignation à résidence du fondateur de Parmalat, Calisto Tanzi, et de deux anciens dirigeants de l'entreprise, emprisonnés depuis fin décembre dans le cadre de l'enquête pour escroquerie du géant de l'alimentation.

Tanzi, Fausto Tonna et Luciano Del Soldato devaient être transférés à leurs domiciles vendredi soir, a indiqué Maurizio Raponi, un des enquêteurs chargés de l'affaire. Le fondateur de Parmalat et d'autres cadres ont reconnu avoir puisé dans les caisses de l'entreprise. Les avocats de Tanzi demandaient une assignation à résidence depuis plusieurs mois pour leur client, celui-ci souffrant de problèmes cardiaques. Le scandale Parmalat a éclaté le 19 décembre quand la firme a reconnu qu'un document faisant apparaître 3,95 milliards d'euros dans les comptes d'une filiale basée dans les îles Caïman était un faux.