Solide début d’année pour les ventes immobilières à Montréal

Les six grands secteurs de l'agglomération montréalaise ont enregistré une hausse du nombre de transactions en janvier.
Photo: Marc Bruxelle Getty Images Les six grands secteurs de l'agglomération montréalaise ont enregistré une hausse du nombre de transactions en janvier.

Les ventes résidentielles à Montréal ont progressé de 13 % le mois dernier par rapport à l’an dernier, ce qui a permis au marché de connaître son meilleur mois de janvier en huit ans, a indiqué mardi la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM).

Les six grands secteurs de l'agglomération montréalaise ont enregistré une hausse du nombre de transactions en janvier. Les plus fortes progressions ont été celles de Saint-Jean-sur-Richelieu et de la Rive-Sud, avec des croissances respectives de 31 % et 22 %. Les ventes de maison sur l’île de Montréal et à Laval ont quant à elles progressé de 11 %.

Les copropriétés ont continué d’être populaires en janvier, a souligné la CIGM. Cette catégorie de logements est celle qui a affiché la plus forte croissance pour un quatrième mois de suite, avec une hausse de 19 %. Les ventes de plex de deux à cinq logements ont progressé de 15 % en janvier et celles de maisons unifamiliales ont gagné 10 %.

L’indice des prix des propriétés de la CIGM pour la région métropolitaine de Montréal a augmenté de 5,2 % en janvier par rapport à il y a un an. Le prix médian des plex a enregistré une hausse de 8 % à 495 000 $, tandis que celui des maisons unifamiliales a gagné 6 % à 307 250 $. Le prix médian des copropriétés a augmenté de 3 % pour atteindre 244 750 $.

Par ailleurs, le nombre d’inscriptions à la vente a reculé de 14 % le mois dernier par rapport à janvier 2017, pour se chiffrer à 25 268. « Il y a de moins en moins de propriétés à vendre dans la région montréalaise et la demande demeure soutenue, de sorte que le marché de la revente est, globalement, de plus en plus favorable aux vendeurs », a expliqué dans un communiqué le président du conseil d’administration de CIGM, Mathieu Cousineau.